L’INNOVATION PAR LA SIGNALÉTIQUE !


« Avant qu’elle ne fonde sur nous, la vieillesse est une chose qui ne concerne que les autres. Ainsi peut-on comprendre que la société réussisse à nous détourner de voir dans les vieilles gens nos semblables. » 

Simone de Beauvoir, 1970, « La vieillesse ».

©ALOGIA

Avant de commencer notre travail de Recherches & Développement, nous nous sommes interrogés sur les termes « vieillesse », « être un sénior », « être vieux » afin de mieux comprendre le quotidien des personnes âgées.

En effet, et comme le souligne Bréchat, Vogel, Bérard, Lonsdorfer, Kaltenbach, et Berthel (2008), on ne devient pas subitement sénior lorsqu’on arrive à l’âge des 60 ans, bien au contraire, la vieillesse est un processus lent et progressif. Devenir sénior implique un changement des habitudes de vie, et des besoins différents. En effet et comme l’indique Alexandre Petit, « Un monsieur de 80 ans peut dire : on est vieux à 102. Moi je suis jeune encore ! ». Vincent Caradec privilégie « la position dans le cycle de vie » (2008, p.48) qui selon lui semble avoir davantage de pertinence sociologiquement parlant. Après tout, quand est-ce que la jeunesse se termine, quand est-ce que la vieillesse commence ? Après tout, on peut se sentir jeune à 80 ans ? Pour les personnes âgées, le vieillissement se ressent de la même façon ; par l’apparition de problèmes de santé récurrents ou de douleurs chroniques.

La notion de « bien vieillir »

Il nous semble, d’après les nombreuses discussions que nous avons pu avoir avec les personnes âgées interrogées, que le bien-vieillir signifie littéralement « vieillir dans de bonnes conditions ». Cela correspond au maintien de l’autonomie que ce soit sur le plan physique, cognitif ou social. Chaque personne est unique, avec ses caractéristiques, sa personnalité et son environnement qui lui sont propres. Ainsi la définition du bien-vieillir peut varier d’un sénior à l’autre.

Chez Alogia, nous avons une volonté : améliorer le quotidien des personnes âgées. Le confort, la sécurité et le bien être des personnes âgées sont notre priorité.

©ALOGIA

©ALOGIA

Du domicile à la maison de retraite : l’acceptation d’un nouveau lieu de vie

L’arrivée en maison de retraite est souvent un moment difficile, tant pour la personne âgée que pour sa famille. Nous pensons qu’il est extrêmement important de prendre soin de chaque résident en leur accordant du temps. Du temps pour le rassurer, pour le mettre en confiance dans ce nouvel environnement.

C’est pour cela que nous avons mis en place des ateliers « bien-être » pour les EHPAD.

Des portraits valorisants : soyons beaux, soyons heureux !

Il est temps de se faire belle et beau ! Une jolie coiffure, un nouveau vernis à ongle, un petit peu de maquillage, un soupçon de rouge à lèvre et pour finir de jolis habits colorés et confortables. Ici, finis les clichés, dans ce nouveau lieu de vie on est bien, on est beau, on est accompagné et sur­tout on est heureux. Durant chaque atelier, une esthéticienne est présente et réalise des soins de relaxation et de bien-être.

Pour ceux qui l’acceptent, une séance photo est organisée. Une séance photo qui nous permettra de créer un portrait valorisant, joyeux et chaleureux.

Ces portraits sont des éléments à part entière de la signalétique de l’établissement ; ils peuvent être placés sur la porte de chambre des personnes âgées, pour faciliter leur orientation au sein de la maison de retraite.

4 ateliers « bien être », 61 résidents, 61 portraits valorisants.

C’est à l’EHPAD Clairière de Bel Air que nous nous sommes rendu pour réaliser ces ateliers. Nous avons recueilli les plus beaux sourires des personnes âgées. C’était de véritables moments d’échanges et de confidences dans une ambiance calme et détendue. Les résidents se sont laissés bercer par la musique et le massage des mains effectué par nos esthéticiennes spécialisées. Nous vous laissons découvrir les résultats de l’atelier « bien être » à l’EHPAD Clairière de Bel Air au Haillan.

©ALOGIA

©ALOGIA

Léa Kessler.