ALOGIA RECRUTE !

ALOGIA RECRUTE !

« Etre anthropologue, c’est un métier à vivre avec passion ! » Maryne Cotty

Le plus simple, pour bien comprendre de quoi il recourt c’est de vous présenter le travail de Maryne. Maryne, c’est notre responsable R&D. Super dynamique, méga motivée, ultra déterminée, c’est elle la spécialiste des tests des nouvelles technologies et la référente des appels à projet !

Maryne, c’est la curiosité à l’état pure. Elle regarde, elle observe, elle analyse, elle questionne… Oui, elle essaie de comprendre la complexité de l’être humain dans les moindres détails : ça c’est l’anthropologie.

Pour Maryne, l’anthropologue c’est comme un « bébé qui vient de naître » : au départ, il voit de vastes formes et plus le temps passe plus sa vision s’éclaircit. Il analyse le comportement humain et émet des hypothèses. A cela, il suffit de rajouter une petite dose d’innovation et de laisser mijoter le tout pour arriver à l’action de Maryne au sein d’Alogia.

Pour rappel, ALOGIA, c’est la première startup bordelaise spécialisée dans l’ergonomie de logement et les nouvelles technologies pour les personnes âgées en perte d’autonomie. « Faire de l’anthropologie chez Alogia, c’est faire une veille de toutes les technologies pour l’autonomie existantes et les tester dans des living lab. Le but : savoir si elles sont adaptées, utiles et utilisées. Travailler chez Alogia en tant qu’anthropologue c’est faire de l’innovation intelligente adaptée aux personnes âgées, de récolter les données et d’en faire des articles de recherches. »

Si cet article t’a convaincu, si tu aimes tester les nouvelles technologies, comprendre les êtres humains et analyser leurs besoins, ce job est fait pour toi alors n’hésites plus et postules !

Les petits plus à savoir sur Maryne :

Les 4 critères essentiels pour être un bon anthropologue selon elle :

–        Savoir être à l’écoute,
–        Etre curieux,
–        Savoir se remettre en question et
–        Etre rigoureux envers sois même.

Sa citation préférée : « Il n’y a qu’une seule façon d’apprendre : c’est par l’action » Paulo Coelho

Sa motivation : « Ce qui me motive tous les matins quand je me lève c’est le fait que je puisse améliorer le quotidien de personnes et en avoir un impact quantifiable. »

OECKO DÉBARQUE !

OECKO DÉBARQUE !

Oecko, c’est un écran interactif, une plateforme de communication dynamique qui donne des informations sur la vie d’un l’établissement. Cela fait maintenant deux semaines que les personnes âgées de la Résidence seniors Presqu’Île partagent leur quotidien avec Oecko. Ce nouvel outil est devenu l’objet de toutes les convoitises et chacun y va de sa personne pour donner son avis !

Entre interrogations et aspiration les résidents n’hésitent pas à nous dévoiler leur point de vue. Monsieur Dupont nous confie : « J’ai eu la curiosité de regarder les dates d’anniversaires, mais je sais que c’est un petit peu indiscret ! Je veux dire par là, surtout pour les dames. Enfin peu importe, ça permet de situer les tranches d’âges ! Par exemple, ceux qui sont nés en 34, ce sont des jeunes pour moi ! »

Pour Madame Jeanne, Oecko est un véritable pense-bête qui pourrait bien lui être utile dans son quotidien « Et bien ma foi je trouve que c’est une bonne chose pour les renseignements.  C’est pratique car on ne se rappelle pas toujours le nom de tous les résidents. Et puis on peut comparer les âges vous voyez. »

Cet outil interactif ne semble cependant pas être appréhendé de la même manière par toutes les personnes âgées. Madame Lauren à quant à elle l’habitude d’utiliser les technologies numériques et Oecko ne semble pas révolutionner son quotidien « Pour le moment, je ne m’en sers pas tellement. Je suis déjà au courant de tout : on a les menus, on est bien informés. Et puis j’ai un ordinateur pour la météo, les informations, et je sais très bien utiliser mon smartphone… ». Puis elle nous confie en rigolant : « J’ai encore de la mémoire donc pour le moment ça va ! Mais je pense que pour certaines personnes cet outil peut être intéressant. » Une information précieuse pour la suite du test quant à la définition de la cible pour ce produit.

Oecko est une nouveauté dans le quotidien des personnes âgées mais pas que ! C’est aussi un changement dans celui des aidants professionnels. Marie Bernadette, la responsable de La Presqu’île nous explique son point de vue sur ce nouveau produit « Avant, on le voyait dans d’autres structures, styles aéroport/agence mais je ne pensais pas qu’un jour il se trouverait à La Presqu’Île. Je trouve que c’est vraiment super ! C’est actuel et dynamique. » Marie Bernadette n’est pas une pro de l’informatique certes, mais après une semaine de prise en main, elle arrive aujourd’hui à utiliser le logiciel « Une fois les bases apprises c’est très accessible ! »

Oecko déménage ! Il va maintenant être mis en place durant trois semaines dans une résidence seniors appartenant à Logévie. De quoi recueillir de nombreux témoignages et avis qui nous permettront d’affirmer ou d’infirmer ces premières suppositions.

©ALOGIA

Margaux Deville.